Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 20:30
Programme de la 4ème journée:
Départ de la casa das Queimadas et découverte de notre 1ère levada.



















Une espèce endémique de l'île: le laiteron en arbre, véritable pissenlit sur pied.

Aujourd'hui aussi, nous allons faire une randonnée des plus spectaculaires, dans un cirque de verdure tout en longeant la levada de Caldeirao Verde.



















Les levadas sont un réseau de canaux d'irrigation. Elles ont été élaborées dès le début de la colonisation (16ème-17ème siècle ). Plus de 1000 kms de canaux drainent l'eau des forêts vers les cultures.

A partir d'ici, le chemin devient plus étroit. En bordure, la végétation nous cache un peu l'aplomb de la falaise.

A cet endroit, nous avons une vue sur la côte nord et les villages de Sao Jorge et de Santana.







































Nous sommes dans "la laurissilva",l'une des forêts les plus anciennes de la terre, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Cette forêt est riche en lauriers locaux, bois de fer, ...
orchidées.

Et des cascades, au milieu des fougères et des mousses.

Un des 1er tunnel taillé dans la roche.



















Pour le 2ème tunnel, nous devons utiliser nos lampes frontales...


















 






















Quelques endroits vertigineux, mais sécurisés par des câbles métalliques.




































 





















Laurier royal, endémique de Madère.

Nous arrivons au cirque de Caldeiro Verde, où se trouve une gigantesque marmite naturelle. La cascade a une hauteur de plus de 100 mètres.

Nous poursuivons notre rando jusqu'au Caldeirao do Inferno.



















Digitale de Madère.

Petite montée pour rejoindre un autre sentier.



















80 mètres plus haut, nous voilà devant le tunnel du Pico Ruivo.

Mais avant de continuer par ce tunnel, nous allons en emprunter d'autres, bas, humides,sombres...longeant les gorges de la Ribeira Grande.
Devant l'entrée du 1er, une chute d'eau se jette sur le sentier. Petite douche assurée !


Après 3 autres tunnels, nous voilà enfin au Caldeirao de Inferno où nous déjeunons.
 Retour vers le tunnel du Pico Ruivo. Il faut rester attentif, car cette partie de sentier est étroite et non sécurisée.

Départ pour 2,6 kms de tunnel. Le sentier qui longe la levada est souvent très étroit et la hauteur de roche très irrégulière.

Nous retrouvons avec plaisir la lumière et le grand air,...



















les jolies fleurs : vipérines,

géranuims sauvages.




Nous redescendons ensuite vers la centrale hydroélectrique de Faja da Nogueira.





































Laurier royal.






















 
Nous avons marché pendant 6 heures, avec un faible dénivelé ( 220 m ). Après cette journée bien remplie ( 20 kms environ ), et des images plein la tête, nous préparons avec l'aide de Carlos ( notre guide ) l'apéritif local : la poncha.



















ingrédients: rhum blanc, jus d'orange et de citron, miel ...et un peu d'énergie pour mélanger le tout !
Et tellement bon, que nous en avons préparé les autres soirs!!!

Randonnée magnifique qui nous a permis de découvrir une autre partie de l'île, mais différente de par les paysages et la végétation.
Demain nous allons monter à la Penha de Aguia. ( rocher de l'aigle ) 

Partager cet article

Repost0